L'étalonnage des pulvérisateurs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Optimiser ses traitements tout en préservant l’environnement

Une bonne pulvérisation commence par la connaissance du volume hectare réel. Ceci pour
plusieurs raisons :
• Adapter les doses au plus près : pas de sur ou de sous dosage.
• Permet des économies (si surdosage)
• Réduire les pollutions (enjeu sociétal)
• Sécuriser l’efficacité des produits.
Le choix des buses (calibre, type), combiné à la bonne pression, aux bonnes conditions
atmosphériques, ainsi qu’à l’ajout d’adjuvant, permet de maximiser l’efficacité des produits
phytosanitaires.
La Chambre d’agriculture de l’Aude peut vous accompagner dans la maîtrise du réglage de
votre pulvérisateur.

En quoi consiste cet étalonnage ?

• Mesurer la vitesse réelle de traitement.
• Vérifier le débit/min du pulvérisateur.
• Calculer le volume/ha réel.
A l’issue du réglage, une synthèse est remise, en détaillant le calcul des résultats. Un conseil
est préconisé (si besoin) pour optimiser l’efficacité des traitements :
• Pertinence du choix des buses.
• Etat des buses.
• Ajustement de la pression (si besoin).
• Réglage de la hauteur de traitement.
• Calcul de l’autonomie réelle de l’appareil.

Comment préparer le pulvérisateur pour l’étalonnage ?

• Pulvérisateur propre : intérieur et extérieur.
• Pulvérisateur en état de marche.
• Pulvérisateur avec au moins ¼ d’eau claire.
• Tracteur présenté, doit être celui utilisé avec le pulvérisateur.
• Les filtres et les buses doivent être nettoyés (important pour la précision de l’étalonnage).

Contact Chambre

Julien Lion

Inspecteur contrôle pulvérisateurs - Machinisme

Tél : +33 4 68 11 79 36