Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Agroécologie > Infrastructures Agro-écologiques

Infrastructures Agro-écologiques

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les infrastructures agro-écologiques (IAE) sont des habitats semi-naturels (spontanés ou aménagés), souvent placés de façon interstitielle dans l'espace agricole et gérés de manière extensive, la dynamique « naturelle » de l’habitat étant favorisée. Elles sont, le plus souvent, gérées par des agriculteurs.

Il existe une diversité d’IAE dont les haies, arbres isolés, bosquets et lisières forestières, les bandes enherbées, jachères fleuries et prairies permanentes, ainsi que les IAE humides telles que les mares, prairies humides et fossés à redents.

Ces milieux complexes restaurent les fonctionnalités des agrosystèmes. Les interactions physiques et biologiques qu'ils génèrent influencent positivement leur productivité et leur résistance : développement et circulation d'écosystèmes riches intégrant des auxiliaires des cultures, interception, infiltration et épuration de l'eau, réduction de l'érosion, stockage de carbone, régulation de la température, effet brise-vent.

La suppression des IAE et le changement climatique entrainent la disparition des espèces les plus exigeantes et appauvrissent la diversité génétique au sein des espèces, en déconnectant les milieux et en favorisant l'installation d'espèces invasives qui supplantent la flore et la faune indigènes. La restauration de zones tampons fonctionnelles et des continuités (ou corridors) écologiques est plus importante que jamais.

Les IAE entrent dans les critères de conditionnalité de la PAC et bénéficient d'aides mesure "plantons des haies" du Plan de Relance, label bas carbone, appel à projet PCAE - mesure 413, dispositif régional agroforesterie...)

Contact Chambre

Camille Ormancey

Conseillère Agro-environnement CA 11. Arbres Paysages 11

Tél : +33 4 68 94 50 00