Vous êtes ici : Accueil > Productions & techniques > Xylella > Le plan de surveillance

Le plan de surveillance

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Xylella fastidiosa est un organisme de quarantaine de lutte obligatoire, avec un plan de surveillance européen, décliné au niveau français, dans un objectif de détection précoce de la présence de la bactérie dans l’ensemble du territoire. Son éradication est poursuivie, par la destruction des végétaux contaminés et suspects dans les zones infectées,  la restriction de mouvement des végétaux sensibles provenant des zones délimitées (règlement santé des végétaux (UE) 2016/2031 et (UE) 2019/1702 ; règlement d'exécution (EU) 2020/1201 modifié, L'arrêté national du 19 octobre 2020)

Chaque foyer de Xylella fastidiosa donne lieu à l’établissement d’une zone délimitée. Celle-ci est constituée d’une zone infectée d’un rayon de 50 m autour du végétal infecté, elle-même entourée d’une zone tampon d’une largeur de 2,5 km. Les mesures qui s’appliquent au sein de cette zone délimitée visent à éviter la propagation de la bactérie.

Schéma d'une zone délimitée comprenant une zone tampon et une zone infectée

Qui et comment ?

La surveillance officielle des zones tampon est réalisée par FREDON Occitanie, par délégation et sous le contrôle de la DRAAF-SRAL : obligation réglementaire (règlement (UE) 2020/1201, article 10).

Pour sa mise en œuvre, une analyse de risque est menée par la DRAAF-SRAL et des quadrats d'1 ha répartis dans les zones tampon sont sélectionnés pour faire l'objet d'échantillonnages visant en priorité les végétaux spécifiés pour la sous-espèce multiplex, symptomatiques et/ou déjà trouvés contaminés dans la région. Des végétaux non réputés spécifiés multiplex sont également prélevés par mesure de précaution, à titre de surveillance.

A noter : lorsque l'accès aux terrains est libre, les propriétaires des parcelles ne sont pas systématiquement informés à l'avance, pour des raisons de faisabilité. Des rubalises sont placées sur les végétaux prélevés, qui sont également marqués et géo-localisés, afin de les identifier de façon certaine au cas où le résultat d’analyse soit positif.

Règles de circulation et de plantation en zone délimitée

  • dans la zone infectée : interdiction de planter des végétaux spécifiés multiplex, et de les faire circuler en dehors de cette zone. Les végétaux sensibles à la sous-espèce Xylella fastidiosa subsp. multiplex présents dans la zone sont détruits (sauf dérogation spéciale accordée par la DRAAF-SRAL).
  • dans la zone tampon : il est interdit de déplacer en dehors de la zone tampon des végétaux spécifiés qui y ont été cultivés (sauf dérogation particulière). Ainsi, tout acquéreur de végétaux spécifiés cultivés au sein d’un point de vente de la zone tampon doit attester qu’il s’engage à ne pas déplacer les plantes en dehors de la zone délimitée.

 

Attention : L’Italie, l’Espagne et le Portugal sont touchés par la bactérie.

Dans l’Union européenne, d’autres sous-espèces sont présentes, en particulier la sous-espèce Xylella fastidiosa subsp. pauca dans les îles Baléares (Espagne) et dans les Pouilles (Italie).

Soyez vigilants avec les plantes en provenance de ces pays.

Contact Chambre

Chloé GUERIN

Chef d'équipe diversification végétale et appui aux productions / référente phyto

Tél : 06 74 09 40 04