Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Eau > Gestion qualitative > Les zones tampon

Les zones tampon

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L’agriculture peut avoir des effets négatifs sur l’environnement. Certains espaces contigus aux parcelles cultivées et occupés par une végétation permanente sont en mesure d’atténuer ces effets. Ce sont les zones tampons. Elles peuvent par exemple protéger la qualité de l’eau ou préserver la biodiversité.

La Zone Tampon humide

Il s’agit d’ouvrages rustiques, spécifiquement aménagés à l’aval d’un réseau de collecte d’écoulements concentrés (fossés, drains agricoles) pour stocker temporairement l’eau et favoriser son épuration avant qu’elle ne soit renvoyée au milieu aquatique récepteur. La présence d’eau stagnante favorise l’implantation rapide d’espèces végétales spécifiques des zones humides. Ainsi, les macrophytes comme le roseau, le scirpe, la massette, les nénuphars sont particulièrement adaptés pour leur résistance aux grandes variations de hauteur d’eau.


Dans l’Aude le GIEE Lauragais et accompagné par la Chambre d’agriculture de l’Aude travaillent depuis plusieurs années sur la restauration de la qualité de l’eau du Tréboul et du Fresquel. Ce groupe composé d’une cinquantaine d’agriculteurs volontaires a déjà mis en place de nouvelles pratiques agricoles permettant de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires en particulier d’herbicides. C’est après un voyage d’études du groupe en Lorraine en 2014, qui a permis de prendre connaissance de dispositifs expérimentaux de zones tampons épuratoires (type mares, fossés aménagés et végétalisés, haies…), que les agriculteurs du Lauragais ont souhaité aller plus loin que l’expérimentation en construisant un plan d’aménagement de l’ensemble du bassin versant du Tréboul intégrant des zones tampons de ce type positionnées à des endroits stratégiques en termes de flux d’eau. Les premiers dispositifs sont maintenant installés et serviront à tester les dimensionnements efficaces dans les conditions climatiques et pédologiques de notre secteur. Depuis l’automne 2016, un fossé à casier végétalisé sur le lieu-dit Bonnetis et une zone tampon humide type mare au lycée agricole sont installés.

 

Contact Chambre

Mathieu Lopez

Chargé de mission eau - énergies - Changement climatique

Tél : +33 4 68 11 79 33